Chin Mudra la marque 100% française au service du Yoga
La boutique spécialisée pour le yoga, faites confiance à Chin Mudra
Nos catégories Yoga

Le yoga pour les enfants TDAH et le voyage vers Mars

Sciences et Méditation

Le yoga est devenu au fil du temps le sujet récurrent des études scientifiques. Pour le pratiquant, certaines études peuvent sembler déconcertantes tellement la réponse à la problématique de base est une évidence. Démontrer que le yoga améliore la concentration et détend serait comme chercher à prouver que la Terre est ronde. On pourrait dire qu'aujourd'hui les neurosciences ont fait des avancées sensibles dans l'étude du fonctionnement du cerveau, mais qu'elles en sont encore à étudier le sommet de l'iceberg. La science cherche à prouver les effets du yoga, non pas pour contrarier les pratiquants, mais pour exclure l'hypothèse de l'effet placebo, tout en progressant sur la compréhension du cerveau. Le yoga et la méditation ont montré des effets pas loin d'être extraordinaires, comme nous vous l'expliquions avec la méditation et ses effets sur l'épigénétique. Cette fois, nous parlons d'un effet plus concret pour les enfants souffrant du trouble déficitaire de l'attention, avec ou sans hyperactivité, et de la recherche expérimentale dans l'objectif de la mission pour Mars.

Le yoga pour les enfants TDAH

Science : le yoga comme soutien des proches et enfants TDAH

Derrière l'acronyme barbare TDHA se cache une réalité mieux connue sous le nom de trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité. C'est une maladie qui a longtemps été ignorée avant d'être prise au sérieux, mais peut-être avec des solutions médicamenteuses trop puissantes pour des enfants qui pouvaient passer d'un état d'hyperactivité à un état végétatif. Les méthodes de soin et le dépistage ont largement évolué et le TDAH est vraiment reconnu et non pas utilisé à tort et à travers pour expliquer le comportement de n'importe quel enfant. Aujourd'hui, en éxagérant un peu, tous les parents pensent que leurs enfants sont des HPI alors qu'ils sont tout simplement mauvais à  l'école. Et bien dans les années 70-80, un enfant actif, qui fait du bruit, qui court, qui joue et qui invente son propre monde pouvait se retrouver chez un psy et qualifié d'hyperactif. Les scientifiques ont déterminé que les enfants TDAH ont un fonctionnement du cerveau particulier sur la zone de la formation réticulée qui a été identifiée comme la zone de la régulation de l'activité du cerveau. La réalité comportementale est difficile à analyser parce que l'on parle d'une activité excessive, d'un souci de concentration et de comportement impulsif ce qui peut se retrouver chez beaucoup d'enfants.

Etude scientifique : le yoga efficace pour aider les enfants TDAH

Depuis quelques années, le yoga est utilisé pour canaliser les enfants et les aider à mieux-vivre avec leurs difficultés. L'efficacité a été telle que le yoga pour les enfants a dépassé son sujet pour devenir une activité plébiscitée même dans les écoles de la République. Les scientifiques cherchent à comprendre pourquoi le yoga est efficace et, par corollaire, mieux comprendre le fonctionnement du cerveau. Une étude menée chez 16 enfants de 6 à 7 ans par l'Université fédérale de l'Oural (UrFU), en Russie est parue dans la revue Biological Psychiatry. Évidemment, c'est un groupe très limité et il manque le groupe placebo pour que cette étude pilote face autorité en la matière. Néanmoins, elle pourrait être lancée sur un groupe plus important après les résultats obtenus. Durant trois mois, les enfants ont pratiqué trois fois par semaine des exercices de yoga sous l'œil de spécialistes et de psychologues. Les effets ont été immédiats, mais le plus intéressant, c'est qu'un an après la session, les effets bénéfiques étaient encore visibles.

Pour les chercheurs, cet effet sur le long terme provient de la respiration. En effet, les exercices de respiration, qu'on appelle pranayama, permettent aux enfants de mieux oxygéner le cerveau. Après trois mois d'exercice trihebdomadaires, ils ont acquis les techniques de respiration et vont les utiliser naturellement.

La meditation pour les voyageurs de l'espace

Mission to Mars : la méditation pour la mission habitée ?

Après avoir conquis la lune, l'homme rêve de Mars. La différence principale entre les deux astres, c'est bien évidemment la distance. Pour aller sur Mars, il faut compter trois ans de voyage. Les différentes agences spatiales internationales travaillent ensemble pour réaliser l'impensable. Les scientifiques russes étudient la méditation Tukdam, appelée aussi méditation posthume. Cette méditation est extrêmement rare et n'implique pas une technique particulière, mais un état. En effet, les moines tibétains parvenant à cet état sont cliniquement morts sans état de décomposition durant plusieurs jours, voire quelques semaines. Les scientifiques souhaitent étudier les impulsions électriques du cerveau pour mieux comprendre cet état. C'est évidemment une piste, mais pas une solution qui peut être proposée aux futurs voyageurs de l'espace. La méditation Tukdam est rare et l'état de mort posthume n'est pas loin d'être miraculeux. Cela démontre une chose : la science et la recherche expérimentale n'ont pas de doute sur la puissance et l'efficacité du yoga.