Chin Mudra la marque 100% française au service du Yoga
Livraison offerte pour les particuliers à partir de 90 €
La boutique spécialisée pour le yoga, faites confiance à Chin Mudra
Nos catégories Yoga

Le Pranayama où l'art de respirer

La respiration yoguite pour les débutants

Respirer. Du premier souffle et son cri au dernier souffle et son râle, le souffle de vie se retrouve dans toutes les religions, les spiritualités et les arts. Le yoga et la méditation sont souvent présentés comme alambiqués, répondant à des concepts complexes faisant écho à une philosophie ténue. Pourtant, on peut pratiquer le yoga et la méditation en toute simplicité. Respirer est sans doute la chose la plus naturelle au monde : les animaux, les plantes, les arbres... Le vivant respire. Cette respiration est essentielle et si naturelle que nous n y prêtons plus attention. Nous respirons. La mauvaise nouvelle, c'est que nous respirons mal ou plutôt que la vie moderne a dévoyé notre sens inné de la respiration. La bonne nouvelle, c'est que le yoga et la méditation nous offrent un chemin pour parvenir à retrouver les effets bénéfiques d'une respiration consciente.

La pratique du yoga et de la méditation nous permet de retrouver les bons réflexes et de travailler notre respiration. Nous allons vous montrer comment la position du corps est déterminante et pourquoi la respiration yoguite est meilleure pour votre corps et votre esprit. Le Pranayama est le terme sanskrit pour qualifier l'art de la respiration. Ce terme désigne encore un mouvement respiratoire orienté (ā-yāma) vers le souffle vital qui le précède et le soutient (pra-ana). Vous la trouvez dans toutes les disciplines de yoga. C'est le 5 eme Anga du yoga. Elle est le mouvement de vie, l’énergie et la vitalité qui inonde et libère votre corps.

 

Le Pranayama : une idée complexe pour un acte simple

 

Ce qui est frappant dans ces deux disciplines, c'est que personne ne vous demande de croire, mais vous êtes simplement invité à « faire ». Votre conception du monde qu'elle soit judéo-chrétienne, laïque ou scientifique importe peu.

Le Pranayama est un excellent exemple pour comprendre cette philosophie qui ne s'attache ni à la Foi, ni au dogmatisme des religions du Livre. Les Hindous pensent que les êtres naissent avec un capital d’inspiration et d'expiration prédéfini. Il est donc nécessaire d'en prendre soin et de ne pas les dépenser en vain. Cette croyance permet de comprendre pourquoi le Pranayama est un pilier des différentes disciplines. Apprendre à respirer, c'est apprendre à vivre.

  • Le Prana est l’énergie vitale universelle. Elle est partout et en toute chose. Elle est l'essence de vie.
  • Le Yama signifie en sanskrit " mouvement respiratoire orienté "

En simplifiant un peu le concept, on peut dire que le Pranayama est l'art de faire circuler cette énergie vitale universelle dans votre corps. Ce mouvement de vie aura donc des effets positifs sur la santé, l'état d'esprit et la conscience de soi. Si les différentes écoles de yoga utilisent le Prana pour des objectifs différents, le Pranayama  est au cœur de chacune d'entre-elles.

 

Comment bien respirer au yoga et en méditation ?

 

La respiration est déterminante pour notre santé et bien-être. Une mauvaise respiration intensifie les problèmes digestifs, la fatigue nerveuse et physique. Pour l'esprit, elle impacte la capacité de concentration et la résistance au stress. La simplicité théorique va se transformer dans la réalité en une véritable discipline du quotidien. Quand nous pensons yoga, nous pensons à des postures plus ou moins originales. Ces postures que nous appelons Asana ne sont là que pour servir le Pranayama qui lui sert la méditation. C'est un échauffement pour la méditation. Les Asanas que vous effectuez sur votre tapis de yoga ne sont pas un aboutissement.

La respiration, c'est une valse à trois temps. Les trois temps représentent les trois parties de la respiration yoguite complète.

  • La respiration diaphragmatique 
  • La respiration thoracique 
  • La respiration claviculaire

On parle la plupart du temps de la respiration diaphragmatique pour évoquer la respiration du yogi. En réalité, la respiration complète yogite utilise les trois phases.

Le Pranayama consiste en tout premier lieu à prendre conscience de sa respiration. Il faut ensuite à apprendre à maîtriser sa respiration. La respiration naturelle devient ainsi contrôlée.

La respiration comprend deux phases : l'inspiration et l'expiration. Ces deux phases permettent à l’énergie de circuler dans le corps et à l’oxygène de se propager dans tous le corps. Entre les deux, il y a un temps de pause respiratoire. Ce temps là est naturel, il ne faut pas le forcer, surtout pas se bloquer. Il est comme le silence en musique.

 

  • Inspiration:

L'inhalation consciente doit se faire de la façon suivante. D'abord il faut remplir le bas des poumons, le diaphragme appuis sur les organes internes tout en les massant, faisant ainsi ressortir l’abdomen,, ensuite vient l’inspiration thoracique et enfin la respiration claviculaire. Vous avez essayé ? La première difficulté est de parvenir à prendre conscience de sa respiration. Pour vous aider, vous pouvez déposer une main sur l’adbomen, afin de prendre conscience du vas et viens de celui-ci lors de l’inspiration et de l’expiration.

  • Expiration:

Elle se fait dans le même ordre. Il faut d’abord évacuer l'air du bas des poumons, en rentrant l’abdomen ce qui fait remonter le diaphragme vers le haut, puis évacué l’air au niveau du thorax, et enfin la partie claviculaire.

  • La pause respiratoire :

L'objectif est d 'atteindre une détente des muscles et de l'esprit. Réaliser une respiration yoguite parfaite, mais à un rythme effréné n'a aucun sens. Il faut réaliser chaque étape en prenant le temps. La pause respiratoire n'est pas une apnée, mais juste le passage naturel entre une phase d’inspiration  d'expiration.

Pour atteindre une respiration yoguite complète, il faut adopter une position idéale du corp en dégageant l’abdomen. La tenue de votre corps va vous permettre de faire de ces trois temps un instant de grâce. Pour réussir la respiration diaphragmatique, la maîtrise des trois temps doit s'associer à une posture parfaite de votre corps. La posture permet la respiration yoguite qui elle-même permet de se mettre dans un état méditatif. Nous verrons dans le prochain article la posture, ainsi que le rôle du zafu et du fuzen pour tenir cette position en toute souplesse et décontraction.