Livraison offerte dès 80 € d'achat avec Mondial Relay
Chin Mudra la marque 100% française au service du Yoga
Livraison offerte dès 80 € d'achat avec Mondial Relay
La boutique spécialisée pour le yoga, faites confiance à Chin Mudra
Nos catégories Yoga

Shavasana, la posture du cadavre

Savasana, un voyage interieur

Le yoga parle à tous les corps, à tous les cœurs, pour peu que vous tendiez l'oreille et, qu'un jour, quelqu'un vous guide sur un tapis de yoga. L’universalisme du yoga, c'est aussi parce que les asanas sont accessibles à tous les profils : petit, grand, mince, enrobé, souple, rigide, âgé ou pas. La posture du cadavre est l'exemple parfait de l'universalisme du yoga et de sa richesse infinie. Ce n'est pas la posture que vous trouverez sur les réseaux. Elle n'est pas impressionnante et elle est, quelque part, totalement subversive sur ces médias où le contrôle est le maître tandis que l’ego, la raison d'être. Savasana exige un lâcher-prise total et un abandon de soi. Il n'y a plus d'ego. Ce n'est pas aussi photogénique que l'Asana Natarajâsana, mais, allongé sur votre tapis, vous allez vous plonger dans un voyage intérieur.

La posture du cadavre est pleine de vie, plus difficile qu'il n'y paraît et d'aucun pourrait parler d'un instant suspendu où il est possible de tutoyer la grâce en soi. Le nom sankrit est Shavasana, mais la posture du cadavre est souvent appelé Savanasa. On vous explique tout de suite pourquoi.

Ce qu'il faut comprendre dans l'asana Shavasana, la psoture du cadavre

shavasana en quelques mots

En sanskrit :

  • Shava signifie cadavre
  • Asana signifie posture

La prononciation est : savasana. Très souvent, on la retrouve appelé de la sorte en Occident.

Les spécialistes, historiens de leurs états, ont trouvé sa présence dans la Haṭha Yoga Pradīpikā, écrit par Svātmārāma au XVe. Ce texte fait partie des trois textes fondateurs du Hatha Yoga : Savasana est donc une posture de base du yoga.
Svātmārāma écrit dans la strophe 1.32 :

" s’allonger complètement sur le dos est appelé Shavasana. Cette position élimine la fatigue causée par les autres positions et favorise le calme dans l'esprit."

La posture du cadavre pour découvrir la vie... en soi

Shavasana est difficilement compréhensible si on ne connaît pas son sens métaphorique et si on n'a jamais essayé de la pratiquer. La conjugaison de l'esprit et de la conscience de soi est au cœur de cette posture.
Pour les Hindous, la mort n'est pas un état, mais une autre réalité. S'allonger, sans mouvement et s'abandonner est une façon d’appréhender la mort et de ressentir que, derrière notre corps physique, il existe un monde à l’intérieur, infini lié au Tout. Bien évidemment, chacun expérimentera et trouvera son propre chemin, celui qu'il sera prêt à parcourir à l'instant précis ou il fermera les yeux.
Cette posture est l'aboutissement d'une séance de yoga, un préalable à la méditation, mais elle peut se suffire à elle-même pour ceux qui ont besoin d'une pause et de disparaître au monde.

La posture du cadavre pour découvrir la vie.. en soi

Shavasana : le cadavre qui pleure aussi

Cet asana est un abandon total et profond. Lorsque nous parvenons à cet instant, il est tout a fait possible de pleurer et c'est très bon signe : vos émotions se libèrent et vous libèrent. Il peut y avoir des larmes, de la colère, de l'amertume qui remontent à la surface. Laissez-les passer, sans jugement, sans même un regard et retrouvez votre Drishti intérieur.
Il peut aussi arriver que vous passiez de la contemplation intérieur au sommeil, ce qui peut être un peu gênant quand tous vos compagnons de votre cours de yoga vous regardent amusés, même si chacun sait que cette posture est si apaisante, si confortable qu'elle est un merveilleux moyen de trouver la paix et la quiétude pour sombrer dans les bras de Morphée. Néanmoins, il faut s'arreter dans cet entre-deux où la consience de soi n'est plus entravée par les pensées et les stimulis de l'extérieur.

Comment réaliser l'asana Shavasana ?

Elle est d'une simplicité déconcertante et apparente. Il suffit de s'allonger, de fermer les yeux.
C'est là que tout devient complexe. Le fait de s'allonger sur un tapis de yoga, de fermer les yeux et c'est un cerveau qui implose. Il faut apprendre à se relâcher et ce n'est pas simple. Tout au long du cours, on réalise des asanas, plus ou moins complexes, qui vont accaparer notre esprit qui est concentré sur le corps et le ressenti. Savasana est une posture sans filet de sécurité où l'esprit, après une heure et demie, sera plus facilement domptable, mais aussi conscient qu'il est libre. Il faut donc apprendre à lâcher prise et à s'ancrer dans l'instant.

Asana savasana : les techniques pour lacher prise

La posture du cadavre en détail

Le corps

  • Allongez-vous sur un tapis de yoga bien confortable
  • Fermer les yeux
  • Le dos repose sur le sol sans forcer, c'est-à-dire sans cambrure et sans contraction des abdominaux
  • Les jambes sont tendues, là encore sans forcer, et légèrement écartées
  • Les pieds sont relâchés vers l’extérieur

Ce n'est pas plus compliqué que cela !

L'esprit

  • La respiration est naturelle, fluide et de plus en plus longue et apaisée
  • Essayer de ressentir chaque partie de votre corps au fur et à mesure que vous le détendez : pieds, chevilles, cuisses, ventre, thorax, visage.
  • Laissez vous happer par le sol
  • Si des idées, des pensées parasites viennent, laissez les passer, sans vous arrêter dessus

Les bienfaits de la posture du cadavre

Les bienfaits de cet asana vont surtout se manifester au niveau :

  • Prise de conscience de son corps
  • Permet de se recentrer
  • Apaise et lutte contre le stress
  • Combat l’anxiété et ses symptômes
  • Améliore sensiblement la concentration
  • Détend l'esprit et le corps
  • Permet une meilleure circulation des énergies
  • Parfait pour s'endormir et lutter contre les insomnies