Livraison offerte dès 80 € d'achat avec Mondial Relay
Chin Mudra la marque 100% française au service du Yoga
Livraison offerte dès 80 € d'achat avec Mondial Relay
La boutique spécialisée pour le yoga, faites confiance à Chin Mudra
Nos catégories Yoga

Pourquoi devrions-nous manger Vrai Varié à Dominance Végétale ?

Les aliments transformés et ultra transformés
  • L’alimentation peu transformée, diversifiée et à dominance végétale constitue la clé de voûte souvent oubliée voire remisée de notre Santé, Longévité et Bien-Être.
  • Elle participe à réduire notre exposition aux xénobiotiques (additifs, pesticides notamment [à condition que les produits soient peu ou pas traités] ) et à optimiser nos besoins spécifiques souvent déficients, de notre alimentation (antioxydants, minéraux, etc).

Si ces notions paraissent évidentes, simples et aller de soi, elles recouvrent en fait une réalité complexe, difficile à décrypter et aux conséquences inquiétantes pour notre santé. Je me suis souvent retrouvée, peut-être comme vous, dans un supermarché le week-end à faire mes courses pour ma semaine, cherchant les meilleurs produits au sens diététique et nutritionnel du terme, sans concéder au plaisir bien sûr, bio de préférence, me laissant guider dans le dédale des rayons alimentaires par les applications comme les Nutri-Score, Yuka… tout en me disant, si c’est écrit sur le produit : ce doit être Vrai et si c’est vert, comme dans le Nutri-Score, bon pour moi.  Mais voilà…j’ai découvert que certains aliments que je pensais « bons » ne l’étaient pas en réalité ni pour ma santé, ni pour celle de la planète d’ailleurs.

Christine Baldacchine : le double effet Le double effet Kiss cool des aliments ultra- transformés*1(AUT)

Le double effet Kiss cool(1) des aliments ultra- transformés

Souvent difficile à identifier, ces faux amis de la santé colonisent nos placards, s’invitent régulièrement dans nos assiettes et sont devenus des partenaires quotidiens de nos habitudes alimentaires. S’ils sont souvent addictifs, séducteurs, propices à éveiller nos sens, par leur goûts, formes, odeurs, textures, présentations, attractifs, pratiques par leur rapidité d’utilisation, leur conservation, salvateur par les vertus alléguées sur leurs emballages (aide à lutter contre le mauvais cholestérol…) les produits ultra- transformés sont les pires ennemis de notre santé.

De nombreuses études établissent, en effet, un lien de corrélation entre la consommation d’aliments ultra-transformés et la survenance de maladies de civilisation : obésité, diabète de type 2, maladies cardio-vasculaires, dépression, hypertension, cancers, syndrome du colon irritable, altération de l’ADN, hyperactivité chez les enfants, etc.  
Les consommer en excès, plus de 20%, augmenterait le risque de mortalité précoce.

Les AUT cumulent les effets délétères pour notre santé.

« Ils contiennent une forte proportion d’acides gras saturés (ratio santé < 25%), sont plutôt riches en sodium, pauvre en potassium, avec des ratio oméga 6/3 plutôt élevé (l’idéal étant <2) Ils sont énergiquement denses, ont une une charge glycémique souvent élevée, sont préparés avec une gamme réduite d’aliments bruts, contiennent des additifs alimentaires. Plus un aliment est transformé, plus sa matrice originelle, vivante qui porte les nutriments est dégradée »

« Les impacts physiologiques sur notre santé sont importants :

  • en terme d’assimilation par notre corps
  • de santé digestive
  • de satiété
  • d'apports de certains nutriments dans des proportions inadaptées à nos besoins » (3)

Néfastes pour notre santé, les produits ultra-transformés sont aussi néfastes pour notre environnement à cause de la pollution générées par les agricultures ultra-intensives, les déforestations massives, l’impact négatif sur la biodiversité liée à la surproduction pour les besoins à l’industrie alimentaire de soja, blé, riz, pomme de terre, mais aussi, le porc, la volaille et le boeuf (4). On ne peut certes pas accuser les AUT de tous les maux de civilisation, mais ils semblent y contribuer pour une bonne part.

les aliments transformés  mauvais pour la santé, mauvais pour l'environnement

 

 

Consommer mieux, en toute connaissance de cause et conscience, nous permet d’être acteur de changements majeurs pour notre santé et pour notre planète.

Déjà consommateur d’aliments bio, peut-être que vous ne vous sentez  pas concernés directement par cette problématique ?
Il semble évident que pour nombre d’entre nous, "Manger Vrai et donc sain, des aliments peu transformés" rime le plus souvent avec manger bio, diététique, végétarien.
Pourtant ….
La notion d’aliment ultra-transformé est en dehors de ce cadre : elle peut concerner tous les aliments (produits ou boissons) même diététiques ou d’origines bio.

Les aliments transformés : qu'est-ce-que c'est ?

Qu’est-ce qu’un aliment transformé ?

Concrètement, un aliment ultra-transformé (ultra processed food), de classe 4 selon la classification NOVA du Brésilien Carlos Monteiro de 2009, est un aliment (produit alimentaire ou boisson) qui contient :

  •  Des additifs alimentaires
  •  Et /ou au moins un aliment naturel ayant subi des transformations par des procédés technologiques (physiques, chimiques et/ou biologiques) et dont la matrice originelle est dégradée
  • Et / ou au-moins 4 ou 5 ingrédients

Comment s’y retrouver ?

Les applications comme Nutri-Score, Yuca, etc , notamment, ne font pas état de cette notion d’ultra-transformation :  de nombreux produits passent donc sous leur radars.
Les applications Siga, Open Food Facts;; en revanche, ou encore les ACE; acronyme créé par LaNutrition.fr pour désigner des « agents cosmétiques et économiques (5) »; nous éclairent sur le sujet. S’y retrouver, pourtant, relève souvent du parcours du combattant.

Certains types d’aliments pourraient toutefois attirer notre vigilance :

Biscuits barres de céréales, céréales du petits déjeuners, croissants, gâteaux, glaces, sodas, jus de fruits sucrés, produits laitiers sucrés, chips, nuggets de poulet, poissons panés, pizzas, plats préparés, steaks végan, soupes en sachets, nouilles instantanées, extraits de viande, margarines hydrogénée, sucres ajoutés, sel, huiles hydrogénées, sauces, arômes artificiels, émulsifiants, colorants, édulcorants, épaississants, conservateurs, gélifiants, pour n’en citer que quelques uns.

Sans être un « profiler » de l’alimentation, si vous constatez une longue liste d’ingrédients, des ingrédients inconnus dans votre cuisine,  si vous n’avez pas recours à ce genre de produit pour cuisiner habituellement, l’ajout de vitamines et minéraux, des allégations santé comme « pauvre en cholestérol » ou « riche en fibres , la prudence s’impose (6) : il y a de grande probabilité qu’il s’agisse d'un aliment ultra-transformé.

Notre organisme est adaptable me direz vous.
Oui; en effet, sauf que nous ne sommes pas tous égaux devant une sur-adaptation constante nécessaire à l’assimilation d’une alimentation très éloignée de l’offre alimentaire naturellement présente dans l’environnement.

Découvrez prochaienment la suite de cet article écrit par  Christine Baldacchino, spécilaiste de Médecine Traditionnelle Chinoise et Nutrition Santé

Christine Baldacchino,  Médecine Traditionnelle Chinoise et Nutrition Santé

  1. *  Le double effet Kiss Cool (littéralement baiser frais) signifie qu’une action provoque un effet supplémentaire à celui normalement attendu. Le double effet Kiss Cool implique un effet secondaire, qu’il soit positif ou négatif
  2. ** A. Fardet (2022), Comment les aliments ultra-transformés abîment la santé planétaire https://www.lanutrition.fr
  3. Jacques B. Boislève, Nutrition Santé Essentielle, Holosys Editions
  4.  Fardet & Rock (2020) Ultra-processed foods and food system sustainability: what are the links? Sustainability. 12 628
  5.    Carlos Augusto Monteiro Geoffrey Cannon Jean-Claude Moubarac Renata Bertazzi Levy Maria Laura C Louzada Patrícia Constante Jaime . The UN Decade of Nutrition, the NOVA food classification and the trouble with ultra-processing. Public Health Nutrition · March 2017 DOI: 10.1017/S136898001700023
  6. Thierry Souccar (2021). Aliments ultra-transformés: repérez-les grâce aux ACE https://www.lanutrition.fr
  7. Thierry Souccar.(2019) Qu’est-ce qu’un aliment ultra-transformé? https//www.lanutrition.fr