Chin Mudra la marque 100% française au service du Yoga
Livraison offerte pour les particuliers à partir de 90 €
La boutique spécialisée pour le yoga, faites confiance à Chin Mudra
Nos catégories Yoga

Combattre le rhume et la grippe avec le yoga

Yoga : trois techniques pour combattre le rhume


Nous arrivons dans une période où les rhumes et les grippes vont contaminer les enfants à l'école, puis les parents qui vont contaminer leurs collègues.. C'est la roulette russe des microbes. Notre réflexe, c'est de bien rester au chaud et de croiser les doigts. Si par malheur, nous tombons malades, on se soigne en prenant des médicaments sans ordonnance... C'est le cheminement habituel. Si je vous dis qu'au lieu de traiter le rhume et ses effets, il est tout à fait possible, et souhaitable, de se préparer à l'affronter et ainsi se donner une chance supplémentaire de ne pas l'attraper. On sait que le yoga et le monde de l’ayurveda sont très proches et pour certains, ils ne font qu'un. Cette médecine traditionnelle date de plus de 8 000 ans. Elle nous offre des outils pour nous protéger des aléas de l'hiver. La méditation et une technique de pranayama vont favoriser le sommeil tout en dégageant vos narines.

En préambule, nous voulons préciser que la médecine occidentale et la médecine ayurvédique, la méditation et le yoga sont complémentaires. Par contre, il est de notoriété publique que les laboratoires parapharmaceutiques vendent des produits sans ordonnance dont les effets sont infimes, inexistant, et même selon une étude de 60 millions de consommateurs potentiellement dangereux. Ces produits font partie de ce que l'on appelle « auto-médication » . Et bien nous, on vous propose notre version de l'auto-médication en mode naturelle, gratuite et sans risque secondaire.

Le Jala Neti et le loti pour lutter contre le froid

Le Jala neti pour barrer la route aux microbes

Si vous êtes un fan de notre blog, vous avez lu notre article sur la pratique du Jala Neti. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas. Le principe est simple. Il faut faire passer de l'eau salée d'une narine à l'autre pour nettoyer les narines et notamment les cils à l'aide d'un loti
Cette technique de soin ayurvédique est très largement utilisée en Inde et dans le monde des yogis. C'est cousu de fil blanc : une grande partie du prana est inspirée par le nez. Si le nez est bouché, le prana passera moins bien et ne pourra pas alimenter les vayus qui circulent dans le corps. Si tout cela paraît complexe, on peut venir à la grande (re)-découverte des médecins occidentaux avec le lavement de nez. Aujourd’hui, les médecins en cas de grippe, de rhume ou sinusite vont prescrire un bain nasal. C'est tout simplement un Jala Neti vendu à un prix prohibitif et évidemment jetable pour bien contribuer à la pollution globale.
Pourquoi les médecins préconisent un lavement de nez ? Le rhume et la grippe sont victimes d'une légende urbaine qui court depuis des siècles. Nous disons tous : "Ne prends pas froid, tu vas prendre la grippe". Et bien le froid est un innocent, victime de sa mauvaise image. La grippe et le rhume s'attrapent par le nez et surtout par les yeux. Le froid permet simplement au virus de rester vivant plus longtemps. L'air froid aura tendance à assécher le nez et les poils qui perdront la fonction de barrière anti-virus et autres joyeusetés. Le Jala Neti permet d'humidifier et de nettoyer les voies nasales pour leur redonner la vitalité nécessaire pour bloquer tous les petits virus qui essayent de passer. Contre le rhume, le Jala Neti est un excellent moyen de se protéger, mais il est aussi très utile pour guérir plus vite :

  • Angines, conjonctivites, rhumes, sinusites, maux de gorge et de tous les troubles ORL.

 

Évidemment, si une personne fragile souffre d'une grippe ou d'un rhume, on file chez le médecin. Il ne faut pas oublier que l’ayurveda est une médecine préventive très efficace. La médecine occidentale intervient une fois que la maladie est là. Elles sont donc complémentaires. L'aryuveda nous dit aussi que le corps peut évacuer les toxines qui sont dues au stress et notamment par les voix nasales. Un individu qui est en cure ayurvédique fera le Jala Neti quotidiennement.

Aruyveda :  contre le rhume faire une cure de beurre Ghee

Une cure de Ghee contre les maux de l'hiver

Le Ghee est la solution à toute chose dans l'Aryuveda. On exagère à peine. C'est un aliment sacré qui derrière ce nom exotique cache un beurre clarifié. En Inde, le Ghee est utilisé tous les jours dans la vie profane pour cuisiner, dans la vie sacrée, mais aussi comme un médicament aryuvedique. Ce beurre clarifié a la qualité de prendre soin du corps physique, mais aussi des corps invisibles. Il facilite la digestion en permettant une meilleure assimilation des plantes médicinales qui peuvent être associées au beurre. Cette digestion est à prendre au sens large avec une épuration de l'ensemble du corps visible et invisible.
Dans l’ayurveda, l’ennemi, c'est la toxine. Si vous êtes malade, c'est parce que votre corps est trop fragile, à cause, des toxines. Pour guérir plus rapidement, une cure de ghee est conseillée, mais c'est encore mieux de l'utiliser avant d'être malade. On peut même utiliser quelques gouttes de beurre clarifié tiède dans le nez.

Le Nadi  shodhana, le pranayama anti-rhume
Utiliser la Méditation et le pranayama Nadi Shodhana contre le rhume

La méditation et le pranayama peuvent avantageusement remplacer des médicaments anti-rhume. La méditation permet de remplacer tout ce qui est censé vous aider à mieux vous endormir. Le Nadi Shodana va lui agir sur les nez bouchés ou ceux qui coulent. On va dire que l'effet de ce pranayama est mécanique. En effet, le Nadi Shodana est aussi appelé la respiration alternée, mais son sens en Sanskrit est : purification des nadis. C'est l'objectif de pranayama pour des pratiquants relativement expérimentés. Pour nous, on est dans la respiration alternée pour combattre le rhume et prendre soin de nos sinus.


Pour réaliser le Nadi Shodana :

Il faut se mettre en position du lotus. N’hésitez pas à utiliser un banc de médiation ou un Zafu pour avoir le dos bien droit et maintenu durant l'exercice. La position du dos est crucial pour l'efficacité du pranayama. Le pouce se pose sur le coté, l'aine, de la narine gauche. L'annulaire, quatrième doigt de la main, se pose sur l'aine de la narine droite. Cette position de la main est un mudra, c'est le Vishnu Mudra. Il faut prendre le temps de respirer, de se détendre, de prendre conscience de soi.
Une fois, la paix retrouvée, le pratiquant va se boucher alternativement les narines afin de respirer uniquement à l'aide d'une narine. Ce n'est pas évident de la faire avec une narine bouchée, mais c'est très efficace pour se dégager le nez.


La méditation va vous aider à combattre les céphalées et à trouver le sommeil.


Prenez soin de vous !