Chin Mudra la marque 100% française au service du Yoga
La boutique spécialisée pour le yoga, faites confiance à Chin Mudra
Nos catégories Yoga

Bhramari Pranayama : la respiration de l'abeille

Respirez, écoutez, vous vibrez !

La respiration de l'abeille, ou du bourdon, est un pranayama simple a réaliser. Les débutants pourront venir butiner avec gourmandise les bienfaits de cette respiration yoguite à condition de la réaliser avec application.
Pour une fois, nous ne partirons pas dans les grandes explications sur le sens et l’étymologie en sanskrit du terme Brhamari qui signifierait « bourdonnement ». Pourquoi ce pranayama s'appelle « respiration de l'abeille » ou "respiration du bourdon" ?
Tout simplement parce qu'il consiste, entre autre, à faire un son guttural qui évoque le bruit d'un insecte volant de fleurs en fleurs. Bourdon ou abeille ? C'est très personnel, mais l'image de l'abeille paraît plutôt adaptée. En effet, l’abeille, comme vous le savez, est essentiel à la vie, car elle vient polliniser la nature. Et bien le Bhramari Pranayama va polliniser votre esprit de ses bienfaits que vous soyez débutant ou expérimenté.

La respiration yoguite de l'abeille

Bhramari Pranayama face à la science

Ce pranayama semble avoir particulièrement inspiré les scientifiques puisque nous trouvons plusieurs études qui viennent attester de ses effets sur le corps et l'esprit.

Les effets de Bhramari sur le cerveau
C'est un des résultats les plus stupéfiants. Plusieurs études ont démontré qu'une méditation profonde pouvait engendrer une augmentation des gammas dans le cerveau. D'une façon très raccourci, on peut dire que les ondes gamma représentent la capacité à se concentrer. La méditation profonde va surtout générer des ondes alphas. Et bien dans la revue Consciousness and Cognition en 2009, l'étude montre que des pratiquants réalisant le pranayama Bhramari ont une augmentation légère des ondes gamma, et cela, même pour les débutants ! Quand on vous dit qu'il suffit de récolter ses bienfaits ...

 

Les effets de Bhramari sur le corps

Le Département de physiologie, Nepal Medical College note une diminution significative de la pression artérielle et une légère baisse de la fréquence cardiaque après cinq minutes de la respiration de l'abeille. Précisons que cette étude a été pratiquée avec un groupe témoin.

On ne va pas faire la liste complète, mais l'intérêt de la science aux quatre coins du monde n'est pas nouveau dans le monde du yoga. Néanmoins, la méditation est la fille chérie des scientifiques, mais les exercices de pranayama sont moins étudiés. En l'occurrence, le Bhramari Pranayama a, lui, été étudié sur toutes les coutures. De son rôle dans l'apprentissage scolaire aux bienfaits pour les femmes enceintes, on trouve de nombreuses études dont les résultats sont disponibles en ligne.

Bhramari Pranayama : respirez, écoutez, vous vibrez

Comment réaliser la respiration de l'abeille ?

C'est d'une simplicité enfantine. Cette respiration yoguite est d'ailleurs conseillée aux enfants qui trouvent à travers un pranayama ludique de nombreux bienfaits que nous verrons plus en avant dans cet article. Pour pratiquer Bhramari Pranayama, il est conseillé de le faire dans un endroit calme où vous serez seul ou bien accompagner. Il est possible de la faire dans le métro ou dans l'open space, mais vous risquez de vous faire remarquer...

La posture pour réaliser Bhramari Pranayama

Le plus important est toujours de garder la colonne vertébrale droite, étirée et bien alignée avec le bassin et la nuque. Pour les personnes plus aguerries, la posture siddhâsana ou padmâsana sont bien évidemment idéales. Si vous avez du mal, allongez-vous sur votre tapis de yoga. Ce pranayama ne demande pas de tenir une posture trop longtemps. Avant de commencer, chercher le calme et l'apaisement. Inspirer et expirer doucement plusieurs fois, mais sans forcer. Une fois que vous vous sentez prêts à commencer :

  • Prenez une grande inspiration et gonfler chaque partie de votre ventre.
  • Avec l'index de vos mains, appuyez, sans forcer, sur le pavillon de vos oreilles pour les boucher afin de réaliser une caisse de résonance. Vos coudes sont levés.
  • Gardez bien la bouche fermée, mais sans la moindre tension. Les muscles du visage doivent être relâchés et les dents ne doivent pas se toucher.
  • En expirant, faites un résonner un son qui évoque le bourdonnement d'une abeille ou du bourdon.
  • Le son et les vibrations seront amplifiés dans la caisse de résonance que vous créez avec vos doigts.
  • Le bourdonnement doit être continu et le plus régulier possible. Focalisez votre esprit sur le bourdonnement.
  • Continuez le plus longtemps possible jusqu'à ce que vous n'ayez plus d'air à expulser.
  • Plus vous pratiquez la respiration de l'abeille, plus votre vol durera longtemps.

Il existe plusieurs façons de positionner ces mains comme on peut le voir sur la photo.

Les bienfaits de la posture de l'abeille

Les bienfaits sont nombreux et la pratique régulière du Bhramari Pranayama ne va que les amplifier. Et pour ceux qui doutent, une grande partie des effets ci-dessous ont été validés par des études scientifiques menées aussi bien occident qu'en orient.

  • Régule la pression artérielle, le rythme cardiaque
  • Apaisement mental et cérébral
  • Lutte contre les acouphènes
  • Améliore la capacité de concentration
  • Reduit l'anxiété
  • Anti-stress
  • Le sentiment de frustration, la colère
  • Excellent contre les céphalées
  • Améliore le sommeil
  • Libère les sinus
  • Améliore la capacité respiratoire