Découvrez nos idées cadeaux yoga pour Noël
Chin Mudra la marque 100% française au service du Yoga
Découvrez nos idées cadeaux yoga pour Noël
La boutique spécialisée pour le yoga, faites confiance à Chin Mudra
Nos catégories Yoga

Tadasana : comment réaliser la posture de la montagne ?

Un asana pour partir du bon pied

La posture Tadasana est assez particulière. On l'appelle posture de la montagne. Elle est le point d'ancrage, le début et le commencement de nombreux enchaînements. C'est donc une posture majeure et essentielle qui est rarement étudiée et pratiquée seule. Il serait exagéré de dire qu'elle est un peu délaissée au profit de la posture qu'elle va lancer, mais elle peut se sentir négligée. Elle est le point de départ, l'ancre des positions debout et elle mérite donc toute notre attention. Aujourd'hui, nous allons vous parler de Tadasana, vous allez voir la montagne, ça vous gagne !

Tadasana et le sens du mot

Tad-asana signifie tout simplement « cette posture ». On l'appelle posture de la montagne car en sanskrit "Tada" signifie « montagne ».

Tadasana seule ou accompagnée ?

La posture de la montagne peut tout aussi bien se travailler seule ou dans un enchaînement. Dans la logique des choses, il est utile de la maîtriser un minimum avant de l'inclure dans un enchaînement de posture. Quoi qu'il en soit, elle sera sur votre chemin. C'est une montagne qui ne se contourne pas. On peut rappeler qu'on la retrouve à deux reprises dans la salutation au soleil. Vous connaissez l'expression « Partir du bon pied » et bien, le Tadasana, c'est le "partir du bon pied" du yoga et d'autant plus au hatha yoga. Il est donc utile de réaliser la Tadasana seule. Comme tous les asanas, elle demande un vrai travail sur soi et une grande maîtrise pour profiter de ses bienfaits. Cette posture est d'autant plus importante qu'elle permet de bien tenir son dos et sa colonne pendant les cours des yoga, mais aussi dans la vie de tous les jours.

Comment réaliser la posture de la montagne
Comment réaliser Tadasana ?

Si Tadasana n'est pas la posture la plus impressionnante des asanas, elle demande un contrôle complet et une bonne connaissance de son corps. Elle permet de se recentrer entre deux postures. En voici la démonstration.

La position des pieds

Les pieds sont votre ancre. Ils sont fondamentaux dans le tadasana.

Les deux pieds sont en contact des gros orteils. Au niveau des talons, il faut laisser un léger espace pour que les orteils restent bien parallèles. Le poids du corps doit être réparti de façon égale sur les deux pieds. Ensuite, étirez vos orteils, puis relâchez-les doucement. Afin de bien vérifier votre équilibre, laissez votre corps osciller pour bien trouver votre point d'équilibre. Si vous n'y parvenez pas, vous pouvez desserrer un peu les pieds.

Dans cet ancrage au sol, il est possible de rajouter un bandha. Ce sont des verrous que les yogis utilisent pour contrôler et diriger l'énergie, le prana. Au niveau des pieds, on parle du pada bandha. Souvent, les élèves vont l'utiliser sans le savoir pour la position des pieds dans cet asana.Le pada bandha va permettre de faire circuler l'énergie de la plante des pieds vers les jambes. On peut dire que ce bandha enrichit le tadasana. La boule du pied du gros orteil, celle du petit orteil et le talon forment une arche. Ces trois points vont être la base de votre ancrage dans le sol. La sensation est de se sentir fermement ancré dans le sol tout en étant étiré vers le ciel. Il faut bien relâcher les orteils.

La position des genoux

Si vos pieds sont bien placés, vos genoux devraient prendre d'eux-mêmes la bonne posture. Les quadriceps travaillent tandis que les rotules vont s'étirer vers le bassin. Si ce n'est pas le cas, contractez les ischio-jambiers.

La position du  bassin

Contractez les cuisses, mais garder les abdominaux relâchés. La cuisse doit être légèrement orientée vers l'intérieur. Elle va entraîner avec elle le pelvis, le petit bassin. Cela permet à la colonne vertébrale de s'étirer tout en restant bien dans son axe. Le pelvis s'étire vers le haut et votre coccyx s'allonge. Le mouvement est léger et doit entraîner votre corps sans avoir à forcer.

bien positonner so corps pour la posture de la montagne

Le haut du corps

Les épaules et le haut du dos doivent s'ouvrir. Il faut donc étirer les épaules vers l'arrière tout en gardant ses côtes bien droites. Les professeurs utilisent souvent cette image " éloignez vos épaules de vos oreilles". Il est possible de lever son sternum en plaquant ses bras derrière soi. Le menton est parallèle au sol, la tête dans l'alignement du pelvis et la gorge est détendue.

La posture de la montagne qui paraît si simple demande de bien comprendre et connaître son corps. Un débutant va se demander comment il peut savoir que ses côtes sont bien placées, s'il est bien positionné sur l'arche de ses pieds.. C'est justement la richesse de cet asana qui est accessible aux débutants comme une sorte d'initiation qui va servir le pratiquant tout au long de sa progression dans le yoga.

Les bienfaits de la posture de la montagne

Tadasana permet de prendre conscience de son corps. C'est aussi un asana énergisant.

Sur l'esprit :

  • Améliore la concentration
  • Permet une meilleure circulation de l'énergie
  • Apporte de la stabilité et de l'équilibre
  • Source de vitalité

Sur le corps :

Tadasana permet de renforcer et de libérer les tensions :

  • chevilles, genoux cuisse.
  • Les fessiers.
  • L'abdomen.
  • Les épaules.
  • Le cou et la nuque.
  • Les articulations

La posture de la montagne permet également de soulager toutes les douleurs dues à une mauvaise posture du dos dans la vie de tous les jours. Cet asana va vous apprendre à vous tenir naturellement droit, à vous redresser et à corriger vos mauvaises habitudes.