Chin Mudra la marque 100% française au service du Yoga
Livraison offerte pour les particuliers à partir de 90 €
La boutique spécialisée pour le yoga, faites confiance à Chin Mudra
Nos catégories Yoga

Shitali et Sheethari : la clim des Yogis

Utilisez le Pranayama contre la Canicule

La canicule et les fortes chaleurs devraient s'intensifier jusqu'à la disparition de l'Humanité. C'est l'optimisme de celui qui marche en ville dans une rue où les 45 degrés le terrassent au point de voir les centres commerciaux comme des oasis de fraîcheur. On a survécu à la canicule de juin, on sait qu'une autre devrait arriver en juillet ou en août. Contrairement à ce que beaucoup pense, la canicule ne se caractérise pas uniquement par des températures élevées. Une canicule, c'est simplement quand la température de la nuit ne baisse pas assez par rapport à celle de la journée durant trois jours consécutifs. Dans le désert, il peut faire 50 degrés, il n y a pas de canicule puisque les nuits sont très fraîches. Ceci étant dit, quand vous arpentez les dunes, la nuance ne paraît pas essentielle.Si la chaleur du jour est écrasante, la plus difficile à supporter est celle de la nuit. Le sommeil est de mauvaise qualité et au bout de quelques jours, on n'est tout simplement épuisé. Selon les métabolismes et l'âge, d'autres maux peuvent apparaître comme les problèmes de circulation sanguine, des troubles respiratoires ou des maux de tête. C'est là que les techniques de pranayama interviennent. Le pranayama ne permet pas d’éviter les effets de la canicule, mais il saura les rendre plus supportables à travers des techniques de respiration contrôlée comme le Shitali et le Sheetkarai.

Pranayama Vs canicule : Shitali, la respiration rafraîchante

Avertissement : il est vivement déconseillé, à défaut de pouvoir vous l'interdire, de pratiquer ces deux techniques de pranayama si vous souffrez d'hypotension artérielle.

Plus écolo que la clim', le shitali est une technique de respiration qui permet un rafraîchissement naturel. C'est une respiration relativement simple pour les habitués du yoga à un petit détail près. Cette technique de respiration demande de mettre sa langue en U. Le problème, c'est que trois personnes sur 10 en sont incapables. Je sais que vous êtes en train d'essayer. Si vous n'y parvenez pas, bienvenus au club, sautez ce paragraphe et allez directement à celui sur le Sheetkari. La respiration Shitali permet de rafraîchir les zones du cerveau qui gèrent la température du corps.

En créant ce U avec la langue, l'air passe par le tuyau formé par le U pour gagner la bouche. Naturellement, cela va augmenter la salivation. La bouche va se réhydrater et gagner en fraîcheur. L'air en entrant va être envoyé sur le palais et donc vers la fosse nasale et le fond de la bouche. Ainsi, cette climatisation va rafraîchir l'endroit précis où le corps régule la température. Les noyaux centraux du cerveau sont climatisés et vont donc rafraîchir l'ensemble du corps.

Le Shitali doit durer entre 5 et 10 minutes. C'est évidemment basé sur les trois phases de respiration : inspiration – rétention – expiration.

On n'oublie pas la pause entre la fin de l'expiration et la prochaine inspiration. Le Shitali doit être sonore lorsque l'air est inspiré par le petit tuyau que forme votre langue. Plus la position de votre corps est parfaite, plus les techniques de pranayama seront efficaces. Évidemment, vous pourrez utiliser un coussin de yoga ou une brique pour vous aider, mais n'hésitez pas à utiliser ces techniques de respiration consciente même si vous êtes au bureau. Le Shitali n'est pas dédié à la canicule, mais son effet rafraîchissant est extrêmement agréable. Le pranayama shitali a des effets apaisants sur le cœur et l'esprit. Cette technique de pranayama est conseillée pour apaiser les personnes hyper émotives, mais aussi pour éradiquer cette chaleur qui vous traverse après une grosse colére. C'est un excellent allié pour lutter contre l'asthme et les allergies.

On peut dire que le shitali est bénéfique contre toutes les canicules qu'elles soient météo, de cœur ou de l'esprit.

Pranayama Vs canicule : Sheetkari, efflet clim, langue à plat

Le Sheetkari a les mêmes effets que le Shettali au niveau du rafraîchissant. Il est dédié aux 30 % des personnes ne pouvant pas faire le U avec la langue. Dans cette technique de respiration contrôlée, la langue doit être simplement pointée vers le haut du palais, mais sans forcer.

  • Asseyez-vous dans la posture méditative dans laquelle vous êtes à l'aise.
  • Gardez les yeux fermés et essayez de toucher le haut de votre palais avec la langue.
  • Joignez les rangées supérieures et inférieures des dents.
  • Inspirez entre les dents en faisant siffler l'air.
  • Gardez l'air quelques secondes.
  • Expirez doucement, mais profondément par le nez.

 

Les avantages du Sheetkari et du Sheettali

Si vous lisez régulièrement notre blog yoga Évasion, vous savez qu'une posture de yoga ou qu'une technique de pranayama a toujours plusieurs effets positifs sur votre corps. En cette période de grandes chaleurs, nous insistons sur l'aspect rafraîchissant, mais ces deux techniques ont d'autres aspects positifs :

  • Refroidit et contrôle la température du corps,
  • Bénéfique dans les maladies liées à la bouche, à la gorge et à la langue.
  • Soulage les problèmes de rate et d'indigestion.
  • Idéal pour l'hypertension artérielle
  • Très bon contre les problèmes dentaires.
  • Élimine le stress
  • Réduit l'excitation émotionnelle et la tension mentale.
  • Anti- dépression.

 

Quand faire le Sheetkari et le Sheettali ?

Ces deux techniques ne sont pas difficiles et accessibles à tous les niveaux de pratique. Elles ont l'avantage de pouvoir être répétées tout au long de la journée, car elles prennent peu de temps. Par contre, nous vous conseillons vivement d'effectuer l'un de ces pranayama plus longuement le soir avant d'aller vous coucher. Votre corps sera rafraîchi, votre esprit apaisé et ainsi vous trouverez le sommeil plus facilement.

Le yoga vous aidera à combattre les effets des canicules avec son art de la respiration, le pranayama